publications contact
 
diffusion actualités voyages colloques liens
 
 

Née en Algérie, elle a toujours pratiqué l'écriture pour son plaisir. Linguiste, germaniste et angliciste, elle s'est toujours intéressée aux mots. Directrice de publication, elle fait partie d'un groupe d'Etude de la Pensée contemporaine.De nombreuses publications sont à son actif, dont "Les cantates de la folle avoine" qui lui valurent le Prix Renaissance de la poésie en 2004.

 
 
Hélène Van den Hove
  L'oiseau entre ciel et terre
   
  Comme le souligne Jean Rousselot "Tous les poèmes d'Hélène Van den Hove sont imprégnés de (ce) mystère"
 
 

Jardins en hiver

 

Alors s’est invitée la blanche absence

Venue de nulle part sur les talons du vent

Sa main creuse bâillonne les oiseaux

Serrés sous les toits pentus de l’aube

Gèle les derniers fruits essorés dans les rides

La vie au souffle court se fige sous le marbre

Son sang n’est plus que givre et sa saison stupeur

Notre amour exténué laisse tomber ses bras de pluie

Passés sous l’arche aux sept couleurs

Les arbres en dénuement soudent la chair et l’ombre

Pris aux rets du temps pétrifié

Tournoie l’essaim d’abeilles laineuses

Se cogne aux cages de l’hivers

S’augmente, et suspendu, demeure

Sur un fétu de plumes aux ailes crucifiées

Sur le jardin enseveli se posent

La blancheur souveraine et l’oubli

  Hélène Van den Hove