publications
contact  
diffusion actualités voyages colloques liens
KUBABA
 
La causativité en latin
 

Parmi les notions linguistiques transversales, la causativité occupe une place de choix : les langues mobilisent des moyens très variés relevant des différentes dimensions de la langue, du lexique, de la morphologie ou de la syntaxe. Le latin offre une palette particulièrement riche : il a hérité de formes verbales marquées morphologiquement comme causatives, comme le montre la comparaison avec les autres langues indo-européennes, tout en présentant des verbes à diathèse causative ; il a également développé plusieurs constructions causatives typiques avec des verbes signifiant « faire ».
Le présent ouvrage réunit les contributions issues du colloque biennal du Centre Alfred Ernout intitulé « Cause, causalité, causativité en latin », qui s'est tenu en 2012 à la Sorbonne (Université de Paris-Sorbonne, Paris 4). Il s'intègre également dans le projet de recherche de l'ANR Dictionnaire Historique et Encyclopédie Linguistique du Latin (DHELL). Les différentes dimensions de la causativité en latin y sont explorées après une présentation générale des phénomènes par A. Christol. On aborde en premier lieu la grammaire comparée (R. Garnier, V. Martzloff), puis les constructions à auxiliaire facere « faire » (0. Alvarez- Huerta, C. Bodelot, B. Bortolussi). L'étude de corpus particuliers, Apicius (A. Christol) et les Psaumes (R. Hoffmann), permet d'appréhender la variété des moyens mis en œuvre. La sémantique lexicale est traitée par le biais d'un causatif négatif, prohibeo (E. Torrego), et du verbe imperare (L. Gavoille).


Bernard Bortolussi
, Maître de Conférences HDR à l'Université Paris Ouest Nanterre-La Défense, et Peggy Lecaudé, Agrégée de Grammaire, Docteur en Études Latines, sont spécialistes de linguistique et philologie latines.

ISBN : 978-2-343-04724-9
23 €
 

 
  TABLE DES MATIÈRES
 
 
 
Illustration : Fresque de Pompéi.
Museo Archeologico Nazionale di Pompei
publications