publications
contact  
diffusion actualités voyages colloques liens
KUBABA
 

LE DECLIN ET LA CHUTE
DU NOUVEL EMPIRE
HITTITE

 
La disparition d'un empire, celui des Hittites, qui avait joué un rôle de premier plan dans le monde proche-oriental du XVIIe au XIIIe siècle avant notre ère et qui a disparu brusquement au début du XIIe siècle av. J.C., est difficile à expliquer d'autant plus que la crise qui a frappé les pays du Levant à la même époque, si elle a eu des répercussions sur tous les États de la région, n'a pas entraîné l'anéantissement des autres grandes puissances, Egypte, Assur et Babylone. Celles-ci ont connu un déclin avéré mais ont, à plus ou moins brève échéance, su rétablir leur situation, parfois, comme en Egypte, en acceptant l'infiltration d'éléments étrangers, les Libyens, qui s'assimileront et finiront par faire de l'un de leurs chefs un pharaon. On peut faire la même constatation en Mésopotamie et en Syrie septentrionale avec les Araméens. Le Hatti a disparu quant à lui, preuve qu'il accusait une faiblesse particulière due à son organisation interne ou au fait que sa situation géographique l'exposait à des dangers plus redoutables que ceux qui assaillaient les puissances voisines. Il existe cependant un cas comparable, jusqu'à un certain point, à celui du royaume hittite, celui du monde mycénien.
 
Jacques FREU et Michel MAZOYER, membres du Centre d'Etudes syro-anatoliennes, sont deux universitaires français, spécialistes de l'histoire et de la religion anatoliennes. Ils se sont déjà signalés par un grand nombre de publications.
 
ISBN : 978-2-296-10529-4
32 €
 

  TABLE DES MATIÈRES

 
Illustration de couverture : Télipinu 4 de Jean-Michel Lartigaud.
publications