publications
contact  
diffusion actualités voyages colloques liens
  KUBABA
 
TOI QUI ECOUTES: traduction de Régis Boyer

Jôn Oskar Asmundarson (1921-1998) compte parmi les écrivains qui ont révolutionné la poésie islandaise, pourtant crispée sur son prestigieux passé (la poésie dite scaldique). Il appartient, à ce titre, à la célèbre école des " poètes atomiques " qui ont en effet renouvelé totalement, fond et forme, l'expression littéraire en leur pays. Jon fut aussi un mémorialiste et un critique littéraire de haute volée, mais ce sont surtout ses poèmes qui retiennent l'attention. Il y exprime avec une tendresse peu courante sous ces latitudes ses sentiments, ses passions et dans ses meilleurs moments, il atteint une manière d'intimité exprimée sur le ton de la confidence qui fait souvent penser à notre Paul Eluard. Dont il partage, en outre, les convictions politiques. Grand ami de la France qu'il a beaucoup fréquentée, il nous livre également des souvenirs souvent fort attachants. Sa voix attachante, amante de la musique comme des arts figuratifs, associe à un culte très islandais de la nature (de la mer surtout) un sens de l'humain qui lui dicte de belles mélodies, toujours un peu en mineur, mais subtiles.

ISBN - 2-7475-6549-1
11
 

 
 

Traduction de Régis BOYER

 
 
 

Illustration de couverture :Tapisserie d'Aubusson de Jean-Michel LARTIGAUD